L'Union européenne va plancher à Bruxelles sur la crise de l’énergie

- Avec Reuters

L'Union européenne va plancher à Bruxelles sur la crise de l’énergie© Jure Makovec Source: AFP
Le président du Conseil européen, Charles Michel, photographié à la tribune du sommet UE-Balkans occidentaux à Brdo, près de Ljubljana (Slovénie), le 6 octobre 2021 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

L’envolée des cours de l’énergie et notamment du gaz occupera une part importante du sommet européen les 21 et 22 octobre à Bruxelles. Les dirigeants tenteront de trouver des solutions immédiates mais aussi de long terme.

La flambée des prix de l’énergie occupera une bonne place dans les discussions du prochain Conseil européen, qui doit réunir les chefs d’Etat ou de gouvernement des 27 à Bruxelles les 21 et 22 octobre. En plus de questions relatives à l’épidémie de Covid-19, à l’économie numérique, aux migrations et aux relations extérieures, les dirigeants européens tenteront de s’accorder sur les réponses à apporter aux difficultés rencontrées par les foyers et les entreprises selon des perspectives de court et de long terme.

Ils discuteront notamment de la proposition de «boîte à outils» publiée récemment par la Commission européenne qui recense les mesures que les gouvernements nationaux peuvent utiliser pour apporter un soulagement immédiat aux consommateurs. Un projet de conclusions des dirigeants, consulté par Reuters, invite la Commission et les pays de l'UE à utiliser cette boîte à outils «pour apporter un soulagement à court terme aux consommateurs les plus vulnérables et pour soutenir les entreprises européennes».

Vingt pays de l'UE ont travaillé à l’élaboration de cet ensemble de mesures qui prévoit notamment des plafonnements des prix, des réductions des taxes sur l'énergie et des subventions pour les ménages les plus pauvres. De son côté l'Allemagne a déjà prévu de réduire la surtaxe sur les factures d'énergie des consommateurs, vouée à soutenir le financement des investissements dans les énergies renouvelables.

Réunion d'urgence sur les prix de l'énergie le 26 octobre

La Commission européenne a fait savoir qu'elle évaluerait également les mesures que l'UE pourrait prendre à plus long terme pour protéger les pays contre les flambées des prix, y compris l'achat conjoint de gaz. Les dirigeants de l'UE demanderont à la Commission «d'envisager des mesures à moyen et long terme qui atténueraient les fluctuations excessives des prix, augmenteraient la résilience énergétique de l'UE et assureraient une transition verte réussie», selon le projet de conclusions. Au-delà, les ministres de l'UE tiendront une réunion d'urgence sur les prix de l'énergie le 26 octobre.

Le diagramme joint à la communication de la Commission sur cette boîte à outil révèle l’ampleur de la hausse. Ainsi, selon les calculs de l’exécutif européen, les prix de gros de l’électricité ont triplé, en moyenne, entre le début de l’année 2020 et la fin du premier semestre 2021, passant d’environ 40 euros par Mégawattheure (MWh) à plus de 120 euros. Sur la même période ceux du gaz auraient triplé passant de moins de 18 euros à près de 60. Mais sur certaines places de négoce, comme le TFF néerlandais, les dernières données montrent une progression encore plus spectaculaire : une multiplication par cinq avec un prix spot de 17,4 euros par MWh le 2 janvier 2020, contre un pic de 116 euros le 5 octobre 2021.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»