La Deutsche Bank s'attend à 6 milliards d'euros de perte, une première depuis 10 ans

Le siège de la Deutsche Bank à Francfort© Ralph Orlowski Source: Reuters
Le siège de la Deutsche Bank à Francfort

La nouvelle est tombée via un communiqué mercredi 7 octobre au soir. Le groupe bancaire allemand devrait essuyer de très lourdes pertes au troisième trimestre. Une mauvaise nouvelle pour l'économie allemande, déjà secouée par l'affaire Volkswagen.

La perte nette du leader européen du secteur bancaire attendue au troisième trimestre - période allant de juillet à septembre - devrait s'élever à 6,2 milliards d'euros.

De très mauvais résultats qui s'expliquent selon Boursorama.com par une charge exceptionnelle mais attendue de 5,8 milliards d'euros. Le durcissement de la législation en matière de capitaux propres, argent que les banques doivent effectivement avoir dans leurs coffres pour éviter des crises telles que celle de 2008, a obligé la Deutsche Bank à faire des provisions.

Cette dernière est par ailleurs obligée de mettre chaque trimestre beaucoup d'argent de côté afin de constituer une «provision juridique» pour faire face aux conséquences des différentes affaires dans lequel son nom est cité : celle des manipulations des taux de change interbancaire dite Libor, et des soupçons identiques sur le marché des métaux précieux. 

Enfin, la Deutsche Bank pour ce troisième trimestre a dû gérer la dépréciation de la valeur de sa filiale de la Postbank, qui est en vente, et qui sera bientôt introduite en bourse.

Mais outre ces charges exceptionnelles et ces provisions à faire, la perte nette de la Deutsche Bank s'élève de toute façon sur ce trimestre à 400 millions d'euros.

Encore une mauvaise nouvelle pour l'économie allemande qui a déjà été ébranlée, ces quinze derniers jours, par la révélation du scandale des moteurs diesel truqués de Volkswagen.

Aller plus loin : Pour Merkel, le scandale Volkswagen est «dramatique» mais n'entachera pas l'image de l'Allemagne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales