La Russie étend la diffusion de son traitement anti-Covid-19 à 17 nouveaux pays

- Avec Reuters

La Russie étend la diffusion de son traitement anti-Covid-19 à 17 nouveaux pays© Andreï Roudakov Source: Sputnik
Des boîtes d'Avifavir, le médicament antiviral développé par le groupe russe Chemrar, soutenu par le Fonds russe d'investissement direct. Photo prise en juillet 2020 à Moscou, Russie.

Près d’une vingtaine de pays devraient recevoir prochainement des doses d’Avifavir, un antiviral produit en Russie. Le fonds souverain russe qui l’a soutenu affirme qu’il est trois fois moins cher que son concurrent américain développé par Gilead.

Le Fonds russe d'investissement direct (RDIF) et son partenaire, le groupe pharmaceutique russe Chemrar, a annoncé, ce 24 septembre, qu'il allait fournir l’Avifavir, un médicament pour le traitement du Covid-19, à 17 pays supplémentaires. L'Avifavir, qui a obtenu l'approbation du ministère russe de la Santé en mai, est basé sur le Favipiravir, un médicament développé au Japon où il est largement utilisé comme base pour les traitements antiviraux.

Dans un communiqué, le fonds souverain russe annonce que des essais cliniques au Japon et en Russie ont confirmé l'efficacité de ces médicaments. La Russie ne ménage pas ses efforts dans la course contre le virus : elle exporte déjà ses tests Covid-19 et a conclu plusieurs accords internationaux pour la fourniture de son vaccin Spoutnik-V.

L'Avifavir a déjà été livré en Biélorussie, en Bolivie, au Kazakhstan, au Kirghizistan, au Turkménistan et en Ouzbékistan. Il sera désormais envoyé en Argentine, en Bulgarie, au Brésil, au Chili, en Colombie, en Equateur, au Salvador, au Honduras, au Koweït, au Panama, au Paraguay, en Arabie saoudite, en Serbie, en Slovaquie, en Afrique du Sud, aux Emirats arabes unis et en Uruguay, selon le RDIF.

Trois fois moins cher que le Remdevisir

Le RDIF affirme que les médicaments à base de Favipiravir sont trois à quatre fois moins chers que le Remdesivir, un autre traitement Covid-19 développé par le laboratoire américain Gilead.

La semaine dernière, la Russie avait déjà approuvé le Coronavir du groupe R-Pharm, pour les patients ambulatoires atteints d'infections légères à modérées au Covid-19. Le groupe pharmaceutique a déclaré que ce médicament antiviral pourrait être déployé dans les pharmacies du pays dès cette semaine.

La Russie connait un regain de virulence de l’épidémie de Covid-19 et a enregistré près de 7 000 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures, un record depuis le denier pic du 12 juillet. Sur la même période, le pays a connu 149 décès ce qui porte leur nombre officiel à 19 948.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»