Coronavirus : un tiers de la population active française est en chômage partiel

- Avec AFP

Coronavirus : un tiers de la population active française est en chômage partiel Source: AFP
La ministre du Travail à l'Assemblée nationale (illustration).
Suivez RT France surTelegram

La ministre du Travail a annoncé que 9,6 millions de salariés étaient au chômage partiel, soit 32% de la population active et près d'un salarié du privé sur deux. Elle a appelé les chefs d'entreprises à reprendre leur activité s'ils le pouvaient.

«Ce matin, ce sont 9,6 millions de salariés qui gardent leur contrat de travail, sont au chômage partiel mais dont le salaire est payé par l'Etat», a déclaré ce lundi 20 avril la ministre française du Travail Muriel Pénicaud sur RTL, évoquant une «situation tout à fait hors du commun, qu'on n'a jamais connue en France».

Le 11 mai, on ne ferme pas le chômage partiel, sinon il y aurait des catastrophes 

«On est quasiment à un salarié sur deux dans le secteur privé dans le pays», a-t-elle souligné. «Le 11 mai, on ne ferme pas le chômage partiel, sinon il y aurait des catastrophes », a-t-elle ajouté précisant que le retour à la normale serait «dégressif, au fur et à mesure que l'activité reprend».

«Par exemple, si un chef d'entreprise qui a 100 salariés demain retrouve de l'activité, du marché, qui lui permet de rappeler 20 de ses salariés […], à ce moment-là on continuera le chômage partiel sur 80 [salariés], ça pourra être dégressif en proportion de la remontée de l'activité. C'est important car ça permet de ne pas être dans le tout ou rien», a aussi affirmé la ministre.

Muriel Pénicaud a également incité les chefs d'entreprise à relancer leur activité, «s'ils le peuvent, c'est-à-dire s'ils retrouvent des marchés, s'ils mettent en place les guides de bonne pratique en terme de santé et de sécurité qu'on a fait secteur par secteur».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix