L’Ukraine, déjà très endettée, contracte un nouveau prêt, cette fois auprès de la Banque mondiale

Un drapeau ukrainien Source: Reuters
Un drapeau ukrainien

La Banque mondiale a accordé 440 millions d’euros à l’Ukraine pour financer le développement de son secteur financier, a annoncé la Banque nationale du pays. L’Ukraine est déjà au bord de la faillite et sa dette atteint 95% de son PIB.

Le but de cette action est «d’aider l’Ukraine à mettre en œuvre un nombre de mesures urgentes nécessaires à stabiliser son économie, fournir des mesures de qualité aux Ukrainiens et remettre le pays sur le chemin du développement», lit-on dans le communiqué du directeur de la Banque mondiale pour la zone de la Biélorussie, de la Moldavie et de l’Ukraine Qimiao Fan.

Pour l'instant, la situation économique ukrainienne est vraiment désastreuse alors que le PIB de l'Ukraine doit encore baisser de 9% cette année, selon les estimations de la Banque nationale de l’Ukraine. D’après ses données, la dette totale du pays, sans prendre en compte ce nouveau prêt, atteindra cette année 135% du PIB, ce qui signifie qu’elle a déjà doublé par rapport à ses niveaux de 2013 d’avant le coup d’Etat sur Maïdan.

En savoir plus : Fitch : malgré l'accord conclu avec ses créanciers, l'Ukraine reste au bord du défaut de paiement

Cette dette est telle que le pays se trouve techniquement en faillite, selon les agences de notation Fitch et Standard & Poor’s. Fitch a baissé la dette publique à long terme de l’Ukraine de «CC» à «C». S&P a pour sa part confirmé la note «CC» mais a prévu de «déclarer le pays en faillite en cas d’offre d’échange ou de restructuration similaire de la dette ukrainienne en monnaie étrangère», selon ses critères.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales