Pas de coup de pouce au SMIC et revalorisation de 15 euros par mois au minimum légal  

Pas de coup de pouce au SMIC et revalorisation de 15 euros par mois au minimum légal    Source: AFP
La rémunération horaire du Smic passera le 1er janvier 2020 de 10,03 à 10,15 euros (illustration).

Le gouvernement a choisi de s’en tenir au strict minimum imposé par la loi pour fixer le montant du salaire minimum en 2020. Il n’augmentera que de 12 centimes par heure travaillée.

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a annoncé le mercredi 18 décembre, à l’issue du conseil des ministres, l’évolution du Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) en 2020. «Ce sont des augmentations légales, il ne s'agit donc pas d'un coup de pouce du gouvernement», a précisé Sibeth Ndiaye, estimant que ces «augmentations» auraient toutefois «par ricochet» un effet sur les salaires.

En réalité il n’y a pas augmentation, mais seulement une revalorisation obligatoire prévue par la loi et calculée à partir de l’inflation et de la progression des salaires des ouvriers et employés. Cette année cette revalorisation mécanique a été fixée à +1,2%.

Le Smic qui désigne le montant minimal de la rémunération horaire est donc porté au 1er janvier à 10,15 euros contre 10,03 en 2019. Cela représente en moyenne 15 euros de plus par mois pour les 2,3 millions de personnes employées à ce salaire. Le Smic dit «mensuel» et désignant le salaire minimum pour une durée de travail hebdomadaire de 35 heures s'établira ainsi à 1 219 euros nets en 2020, ce qui représente selon la porte-parole du gouvernement «173 euros supplémentaires sur l'ensemble de l'année».

La porte-parole a ajouté que la revalorisation était «un peu moins importante» que celle de 2019 (+1,5%), mais qu’elle «parach[evait] une évolution du pouvoir d'achat dont l'évolution a été extrêmement positive sur les trois dernières années».  Sibeth Ndiaye, a ajouté qu’un salarié au Smic avait vu ses revenus augmenter de «2 000 euros supplémentaires depuis mai 2017» grâce à l'augmentation mécanique du Smic, la hausse de la prime d'activité et la suppression d'une partie des cotisations sociales.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»