Air France creuse ses pertes, la CGT ironise

Ryan Hair et Emmy Rates, les deux-faux présentateurs de ce journal satirique de la CGT© Capture d'écran réalisée sur YouTube
Ryan Hair et Emmy Rates, les deux-faux présentateurs de ce journal satirique de la CGT

Alors que la compagnie tricolore a annoncé le 24 juillet ses très mauvais résultats financiers (perte de 3%) et un nouveau plan d'économie, la CGT a décidé de jouer à contre-pied avec son faux journal télé à l'esprit potache et aux remarques acerbes.

«Ce n'est pas un plan de retructuration mais un plan de destruction massive de l'emploi» dégaine le présentateur vedette de la CGT d'Air France, «Ryan Hair», concernant le plan en négociation entre la compagnie et les syndicats, dit Perform2020. Air France qui a subi des pertes-records au premier semestre 2014 (638 millions d'euros) a annoncé vendredi 24 juillet son intention de réaliser des économies de frais de l'ordre de 300 millions d'euros «à effet immédiat» en plus des 1,8 milliard d'euros visés d'ici 2017.

En savoir plus: Air France-KLM lance un nouveau plan d'économies de 300 millions d'euros

Face à la crise, la centrale a donc décidé de jouer la carte de l'humour avec son JT intitulé «Clash actu, JT satirique sur l'actualité économique et sociale d'Air France» au ton décalé et acerbe. «Ryan Hair» et Emmy Rates» -en référence aux noms des compagnies concurrentes- nous donnent ainsi des nouvelles du front, égratignant au passage le PDG, Alexandre de Juniac, pour ses déclarations très rassurantes.

Rebondissant sur un extrait vidéo où le PDG de Air France-KLM déclare «le point central de notre nouveau plan [Perform2020] ne sera pas la restructuration, même s'il faudra que l'on s'améliore comme toutes les entreprises avec des programmes d'amélioration et de productivité», «Ryan Hair» donne face caméra sa lecture des événements.

«Transform s'est déroulé sur trois ans en générant une baisse de 8% des coûts de l'entreprise, alors que Perform prévoit 9% de réduction des coûts en à peine deux ans et demi» assène ainsi le présentateur à la drôle de cravate. Sa consoeur n'est pas en reste. Pour «Emmy Rates», «tout laisse à penser qu'on risque de danser sur des braises ardentes à partir de septembre».

Alexandre de Juniac a réitéré, vendredi 24 juillet, ses propos sur une possible «réduction très significative du réseau long-courrier» si aucun accord n'était trouvé d'ici la rentrée avec les syndicats. 3000 postes dans la compagnie seraient en jeu.

En savoir plus: Air France pourrait arrêter plusieurs lignes cet automne, et supprimer 3000 postes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales