Dilma Rousseff : la Banque des BRICS doit devenir un maillon clé du système financier international

Dilma RoussefSource: RIA NOVOSTI
Dilma Roussef

Les BRICS ont réalisé une percée importante en lançant la Nouvelle banque de développement, a estimé la présidente brésilienne Dilma Roussef, lors de la rencontre des dirigeants des cinq pays membres à Oufa.

«La Banque [du développement] doit devenir un des maillons clés de l’architecture financière internationale», a souligné la Présidente du Brésil, citée par l’agence TASS, lors d’une réunion dans le cadre du sommet des BRICS à Oufa, en Russie. Dilma Rousseff a déclaré qu’il était temps de passer à la mise en pratique des accords conclus, y compris en entamant la création de centres financiers régionaux, qui «contribueront à l’amélioration des relations commerciales entre les économies des différents pays» et au «développement économique durable».

La présidente a également estimé que la collaboration économique fructueuse entre les cinq pays des BRICS pouvait être étendue à d’autres domaines que celui des finances, et notamment à ceux des transports, de l’enseignement et du tourisme. Elle a en outre appelé à augmenter l’aide aux pays en voie de développement.

«Nous arrivons à la fin du «super-cycle» du commerce des matières premières et nous vivons en même temps une période explosive pour le système financier moderne», a déclaré Dilma Rousseff. «Néanmoins, je suis certaine que le groupe des BRICS restera une des principales locomotives de la croissance mondiale», a-t-elle affirmé.


La dirigeante a rappelé que l’un des principaux objectifs des BRICS était le renforcement de leur représentation dans les organisations internationales, dont la Banque mondiale. «Nous ne devons pas manquer les opportunités qui s’offrent à nous», a-t-elle conclu.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales