Poutine : les BRICS doivent lutter contre le terrorisme et la renaissance du nazisme

Vladimir Poutine, le président russe© POOL New Source: Reuters
Vladimir Poutine, le président russe

Vladimir Poutine a fait une déclaration devant la presse à Oufa dans l’Oural où se tiennent les sommets des BRICS de l’OCS. Il a notamment évoqué les menaces pesant sur la sécurité internationale et la coopération entre les pays des BRICS.

«Nous envisageons de faire face tous ensemble aux menaces de propagation du terrorisme et de l’extrémisme, de ne pas laisser le nazisme renaître, de contribuer à la lutte contre le trafic de drogue et le piratage, de résoudre les questions de sécurité internationale, notamment sur internet», a déclaré Vladimir Poutine.

La coopération économique est aussi un sujet crucial que les pays des BRICS aborderont dans leurs discussions lors de sommet d’Oufa. «Lors de la réunion, nous avons salué la fin du processus de création de la nouvelle Banque de développement et du pool de réserves de devises [qui commenceront à] fonctionner dans un futur proche», s’est félicité le président russe. A noter que ces deux institutions seront dotées de 100 milliards de dollars chacune. Cette «nouvelle» banque de développement des BRICS sera principalement utilisée pour le financement de projets d’infrastructures dans les transports et l’énergie, de même que pour des développements industriels.

En conclusion, Vladimir Poutine a ajouté que la coopération entre les BRICS était très étroite. Les dirigeants de ces pays tiendront même une réunion en marge du sommet du G20 qui se tiendra en Turquie, a encore spécifié le président russe.

La ville russe d’Oufa héberge deux sommets en même temps, celui des BRICS et de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) où d’importantes questions concernant les pays émergents, telles que le lancement d’une Banque de développement des BRICS, et l’actualité internationale – les crises grecque et ukrainienne – seront abordées.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales