Selon Assange, la CIA espionne massivement les entreprises françaises

Selon Assange,  la CIA espionne massivement les entreprises françaises© Peter Nicholls Source: Reuters

Le lanceur d'alerte affirme que l'un des objectifs de la CIA est d'obtenir l'intégralité des contrats des entreprises françaises qui dépassent les 200 millions de dollars afin de fournir de précieuses informations à leurs concurrents américains.

Lors de la conférence de presse de Wikileaks du 9 mars, le célèbre lanceur d'alerte Julian Assange a affirmé, citant des sources anonymes au sein du gouvernement français, que le renseignement américain était très largement impliqué dans les décisions économiques de Paris. Il n'hésiterait pas à mener des cyberattaques contre des entreprises et des personnalités politiques afin de favoriser les entreprises américaines comme Boeing.

«La CIA et le bureau du directeur du renseignement national [l'ODNI, agence qui gère toutes les agences de renseignement] sont proches d'entreprises telles que Boeing, qu'elles appuyent dans une lutte inéquitable contre l'entreprise européenne Airbus», explique-t-il. 

«Dans les documents que nous avons récemment publié, il est montré comment l'ODNI demande à la CIA d'essayer d'obtenir absolument tous les contrats économiques français s'élevant à plus de 200 millions de dollars», poursuit Julian Assange.

Wikileaks a publié le 7 mars 2017 près de 9 000 documents provenant de la CIA. Les informations qu'ils révèlent sont explosives. On y apprend par exemple que 85% des smartphones dans le monde sont contrôlés par l'agence de renseignement, que les téléphones et les télévisions connectées peuvent être utilisés pour espionner leurs utilisateurs ou encore que la CIA dispose de backdoors (fonctionnalités inconnues de l'utilisateur légitime d'un logiciel qui permettent à un tiers de s'y introduire) dans les systèmes d'exploitations Android et iOS.

Lire aussi : Snowden : le gouvernement américain a secrètement financé le développement de logiciels vulnérables

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales