Brexit : un divorce à 600 milliards d'euros ?

Brexit : un divorce à 600 milliards d'euros ?© Toby Melville Source: Reuters
Selon Guy Verhofstadt, le Royaume-Uni doit 600 milliards à l'UE

L'euro député Guy Verhofstadt, en charge des négociations sur le Brexit pour le Parlement européen, a présenté la facture au Royaume-Uni sur le plateau de la BBC. D'un montant dix fois plus élevé que ce que laissaient présager certaines sources.

Lorsque le journaliste de la chaîne britannique BBC a interrogé l'eurodéputé belge Guy Verhofstadt – qui négocie le Brexit pour le Parlement européen – le 31 janvier, il ne s'attendait probablement pas à ce que les négociations prennent un virage aussi radical.   

Rappelant le montant avancé par des sources proches de Michel Barnier (le négociateur pour le Brexit de... la Commission européenne), qui estiment que le Royaume-Uni va devoir payer 60 milliards d'euros à l'UE en vertu de ses engagements pré-Brexit, le journaliste a posé une question teintée d'un brin de provocation à l'euro député belge : «Mais est-ce vraiment sérieux ?» 

Loin d'être décontenancé, Guy Verhofstadt a laissé libre court à ses talents de négociateur, il n'a pas multiplié le montant par deux ou par trois, mais bien par dix : «Ce que je sais, c'est que les engagements actuels et futurs de la Grande-Bretagne, avant qu'elle ne quitte l'UE, seront au total d'environ 600 milliards d'euros.» Avant de laisser son interlocuteur reprendre son souffle, il a martelé : «C'est la réalité, c'est ce que vous pouvez trouver dans les comptes de l'UE.» 

Une fois passé l'étonnement, le journaliste a conclu par des mots que ne devrait pas renier son gouvernement : «Nous allons beaucoup avoir à discuter.» 

Lire aussi : Le gouvernement britannique publie son projet de loi sur le déclenchement du Brexit

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.