Le traité UE-Canada «apporterait un mieux aux Français», assure Michel Sapin

- Avec AFP

Le traité UE-Canada «apporterait un mieux aux Français», assure Michel Sapin© REUTERS/Jacky Naegelen Source: Reuters
Michel Sapin
Suivez RT France surTelegram

Le ministre de l'Economie et des Finances, Michel Sapin, a dit espérer que le traité de libre-échange CETA, dont la signature est bloquée par la Belgique, ne soit pas mort, estimant qu'il apporterait «un mieux aux Français».

«J'espère qu'il n'est pas mort, parce qu'il apporterait un mieux aux Français», a-t-il déclaré dans l'émission L'épreuve de vérité diffusée sur la chaîne Public Sénat. 

«Ce n'est pas un danger», a-t-il ajouté, estimant qu'il fallait «l'expliquer parce qu'il y a toujours des peurs».

Le comparant au traité en cours de négociations entre l'UE et les Etats-Unis (TTIP), Michel Sapin a jugé qu'il était de «meilleure qualité».

«Il a été beaucoup mieux négocié, il a permis de respecter un certain nombre de choses, les services publics, la culture, l'environnement», a souligné le ministre.

Un bras de fer s'est engagé entre le gouvernement wallon, devenu de facto le chef de file de l'opposition au CETA, et le gouvernement belge favorable à l'accord. Mais aussi avec l'UE, qui espérait pouvoir signer le traité le 27 octobre à Bruxelles lors d'un sommet avec le Canada, en présence de son Premier ministre Justin Trudeau.

La Belgique est le dernier des 28 Etats-membres à ne pas avoir donné son feu vert à la signature du CETA en raison de l'opposition de la Wallonie qui refuse cet accord de libre-échange, empêchant ainsi, conformément à l'organisation constitutionnelle du royaume, la Belgique de donner son feu vert à la signature du traité.

Il s'agit des «règles constitutionnelles de chacun des pays, je ne vais pas les critiquer, mais je pense qu'il serait meilleur pour tout le monde, y compris pour la Wallonie, que cet accord puisse être signé», a jugé le ministre français.

Lire aussi : malgré l'actuel «non» de la Wallonie, la signature de l'accord «toujours possible»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix