Hélicoptères : la Pologne renonce aux Caracal d'Airbus et lui préfère les Black Hawk américains

Hélicoptères : la Pologne renonce aux Caracal d'Airbus et lui préfère les Black Hawk américains Source: Reuters

Pour équiper ses forces spéciales, Varsovie a annoncé lundi 10 octobre avoir renoncé à son contrat avec Airbus et a préféré les hélicoptères de l'américain Lockheed Martin.

«Dès cette semaine, nous allons ouvrir une phase d'entretiens […]. Avant même la fin de l’année, les premiers appareils de ce type seront livrés aux forces spéciales pour leur permettre de s’exercer», a déclaré le ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz, lors d’un point de presse à l’issue d’une rencontre avec la direction des usines PZL Mielec (sud-est), qui appartiennent à Lockheed Martin.

Antoni Macierewicz n’a pas précisé le nombre d’hélicoptères commandés, le modèle exact ou encore les modalités de la transaction qui pourrait être réalisée sans appel d’offres. 

Le ministre de la Défense accompagnait lundi le Premier ministre Beata Szydlo dans ce déplacement aux usines PZL Mielec et dans celles de PZL Swidnik appartenant au groupe multinational Leonardo-Finmeccanica, les concurrents d’Airbus dans l’appel d’offres pour le contrat rejeté par Varsovie.

La rupture du contrat sur 50 hélicoptères Caracal, estimé par Paris à 2,4 milliards d'euros et par Varsovie à 3,1 milliards, a jeté un froid dans les relations franco-polonaises, le président François Hollande reportant une visite prévue à Varsovie le 13 octobre.

Le gouvernement polonais a accusé l’avionneur européen Airbus d’être à l’origine de l’abandon du contrat sur les hélicoptères multirôles, en lui reprochant de ne pas avoir répondu aux propositions polonaises lors des négociations sur les investissements compensatoires.

Dès son arrivée au pouvoir en novembre 2015, le gouvernement polonais conservateur avait contesté le choix de l’équipe libérale précédente en faveur d’Airbus, au nom de la défense des usines polonaises de ses concurrents.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»