Canada : une taxe de 15% pour les étrangers qui achètent une résidence à Vancouver

Source: Reuters

Vancouver va imposer une taxe de 15% aux étrangers qui veulent acheter un logement ou une maison dans le Grand Vancouver. Les habitants demandent depuis des mois l'intervention du gouvernement pour freiner la flambée des prix de l'immobilier.

C'est le ministre des Finances, Mike de Jong, qui a présenté le projet de loi, qui vise à contrer le problème d'accessibilité au logement ainsi que les prix exorbitants des habitations. 

Le gouvernement a affirmé que la loi serait en vigueur dès le mardi 3 août et qu'elle s'appliquerait aux étrangers qui achèteront des maisons dans le grand Vancouver (Métro Vancouver), à l'exception des territoires dits de la Première nation Tsawwassen. Mike de Jong a précisé que cette taxe pourrait s'étendre à toute la province et qu'elle pourrait être portée jusqu'à 20%.

Le Premier ministre de Colombie-Britannique, Christy Clark, a justifié cette loi affirmant qu'elle permettrait aux gens de la région de Vancouver de «continuer à y vivre et à y élever leur famille». 

En mai dernier, Mike de Jong avait pourtant affirmé qu'il n'était pas favorable à la taxe car, selon lui, cela enverrait un message négatif aux investisseurs venus d'Asie.

Selon Radio-Canada, les investisseurs étrangers ont dépensé plus d'un milliard de dollars pour l'achat de propriétés entre le 10 juin et le 14 juillet dernier. La grande majorité de ces investissements ont été faits dans la région de Vancouver.

Vancouver est l'une des villes au monde où se loger coûte le plus cher. La société de conseil immobilier The Economist Intelligence Unit la considérait en effet en 2015 comme la ville où vivre coûte le plus cher en Amérique du Nord, le prix moyen d’une maison étant de plus d'un million de dollars. Une campagne avec le hashtag #donthave1million, a fait fureur sur Twitter et dans la rue, provoquant des manifestations, les gens n'ayant pas trouvé d'autre moyen de protester contre les prix exorbitants des habitations. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales