Marchés britanniques : perte record de 2,8 milliards d’euros depuis le vote sur le Brexit

Source: Reuters

Seulement cinq jours sont passés depuis la décision des Britanniques de sortir de l’UE, mais les marchés boursiers ont déjà pu voir ses conséquences. Depuis le 23 juin, les indices ne cessent de dégringoler.

Les bourses européennes, et notamment celle de Londres, ont été secouées par la plus importante chute depuis la crise financière de 2008. Le livre britannique a perdu plus de 3,5% de sa valeur par rapport au dollar, arrivant à un niveau inédit depuis plus de 30 ans.

© Capture d'écran

Barclays et RBS ont décidé d’arrêter la vente de leurs actions, leur prix étant tombé de 10,3% et de 15% respectivement. Lloyds a, de son côté, perdu 10,26%

Le ministre britannique des Finances, George Osborne, s’est voulu rassurant, déclarant le 27 juin que l’économie du Royaume-Uni était assez forte «pour affronter ce que l'avenir lui réserv[ait]».

«Notre économie est robuste pour affronter les défis auxquels notre pays fait face», a-t-il souligné lors d'un bref discours au Trésor ­— sa première intervention  télévisée depuis la décision des Britanniques de quitter l'UE lors du référendum du 23 juin. Il a ajouté que le gouvernement avait mis en place des plans d'urgence solides pour s'adapter au résultat de ce scrutin.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales