Apple investit 1 milliard de dollars dans un concurrent d'Uber en Chine

Jean Liu, présidente de Didi Chuxing Source: Reuters
Jean Liu, présidente de Didi Chuxing

Apple, la deuxième compagnie la plus valorisée au monde, vient d'investir la rondelette somme d'un milliard de dollars (près de 900 millions d'euros) dans Didi Chuxing, une compagnie chinoise concurrente directe d'Uber.

Il s'agit d'un premier investissement du géant de l'informatique dans le transport à la personne, un domaine en ébullition partout dans le monde, alors que les services de taxi doivent maintenant composer avec une nouvelle concurrence solidement organisée et qui tente de s'implanter.

«Nous faisons cet investissement pour plusieurs raisons stratégiques, c'est l'opportunité pour nous de mieux connaitre le marché chinois. Bien sûr, nous anticipons aussi un retour important sur notre capital investi», a noté le président d'Apple Tim Cook, à l'agence Reuters. Certains ont rapidement ironisé des vertus de cette transaction sur Twitter !

Un très grand nombre d'internautes ont soulevé sur les médias sociaux que cet investissement est directement dirigé pour contrer l'entreprise Uber.

Uber pourrait en souffrir

Ni la compagnie controversée Uber, ni le monde des taxis conventionnels ne sont au bout de leur peine, semble-t-il ! Didi est un membre de «l'alliance anti-Uber», qui comprend aussi Lyft aux Etats-Unis, Grab dans le Sud-est asiatique, Ola aux Indes et même le fabriquant automobile GM. Il est possible de spéculer que le soutien d'Apple pourrait s'étendre jusqu'à ces compagnies.

Ainsi, la nouvelle de cet investissement n'annonce rien de bon pour Uber, qui peine à s'implanter dans l'énorme marché de la Chine, malgré des dépenses annuelles d'un milliard par an, a avoué le président d'Uber, Travis Kalanick. Même si les données sont encore difficiles à évaluer, on estime que la nouvelle coqueluche d'Apple, Didi, occupe présentement de 70 à 90% du marché chinois du transport personnel.

Un avenir commun

Cette transaction pourrait aussi ouvrir de très nombreuses opportunités pour les deux compagnies. Didi pourrait avoir accès à Apple Pay, une application de paiement qu'Apple vient d'instaurer en Chine. Elles pourraient aussi collaborer sur le projet d'Apple concernant les véhicules autonomes. Jean Liu, présidente de Didi Chuxing, reste vague sur les tenants et aboutissements de cette collaboration : «Tencent et Alibaba ont été de grands appuis pour Didi, sur les modes de paiement et les cartes. Avec les science numérique et technologique d'Apple, la compagnie atteindra de nouveaux sommets.»

Cet investissement d'Apple arrive au moment où les ventes d'iPhones ont considérablement diminué en Chine, et que le gouvernement vient aussi de forcer la fermeture des services iBooks et iTunes de la multinationale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales