L'Arabie saoudite annonce un déficit record en 2015 de 98 milliards de dollars

- Avec AFP

© reuters Source: Reuters

L'Arabie saoudite, chef de file de l'Opep, a adopté ce lundi son budget 2016 qui n'augure rien de bon. Il prévoit un déficit de 87 milliards de dollars pour 2016 soit 79,3 milliards d'euros. En 2015 son déficit a atteint 89,2 milliards d'euros.

Les comptes de l'Arabie saoudite ont grises mines. Le budget 2016 s'annonce serré, il prévoit un déficit de 79,3 milliards d'euros. Le pays a l'intention de diminuer les subventions sur l'eau, l'électricité et les carburants en raison de l'effondrement des prix du pétrole. Dans ce budget, une enveloppe de 51,9 milliards d'euros est réservé aux dépenses militaires et de sécurité soit 25,4% du budget du royaume pour 2016.

En 2015, le déficit du royaume saoudien a atteint les 98 milliards de dollars soit presque 90 milliards d'euros.

Selon le ministère des Finances, les revenus devraient être de 124,8 milliards d'euros pour des dépenses publiques d'un montant de 204,1 milliards d'euros. 

Depuis l'été 2014, les prix du pétrole ne cessent de chuter. Il a perdu plus de 60% de sa valeur en quelques mois. 

Le royaume saoudien a également décider d'augmenter les taxes sur les services, imposer de nouvelles taxes et finaliser les «dispositions nécessaires pour l'introduction d'une TVA.»

Le Fonds monétaire international (FMI) demande depuis plusieurs années au pétromonarchies du Golfe de diversifier leurs économies.  

Lire aussi : La nouvelle coalition saoudienne vise-t-elle la lutte contre Daesh ou contre l'influence chiite 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales