En Islande, on change de religion pour payer moins d'impôts

En Islande, les religions sont financées par les impôts. Source: Reuters
En Islande, les religions sont financées par les impôts.

La religion Zuist a gagné près de 3 000 fidèles ces dernières semaines en Islande. Derrière cette tendance se dissimule une lutte contre les impôts qui servent à financier les différentes religions reconnues dans le pays.

C’est une drôle de tendance. Un changement de religion… pour des raisons fiscales. Dans les deux dernières semaines, plus de 3 000 personnes se sont revendiquées, en Islande, de la religion Zuist, un mouvement qui vénère les anciens dieux sumériens et enregistré depuis 2013.

Mais cela n’a rien à voir avec une éventuelle crise de la foi traditionnelle en Islande. Derrière ces changements de religion se cache en effet un mouvement de protestation. En Islande en effet, une partie des impôts perçus par l’Etat est reversée à l’Eglise ou à d’autres organismes religieux afin de régler les divers frais liés aux pratiques religieuses. Les Islandais doivent donc inscrire leur religion sur leur relevé fiscal, afin que les fonds soient répartis entre les diverses religions de manière proportionnelle.

Or, les fidèles de la religion Zuist seront remboursés de cette taxe depuis qu’un groupe de citoyens a pris le contrôle de ce culte et promis que les frais de paroisse seraient rendus aux Islandais se réclamant de cette religion.

Ces conversions démontrent donc l'ampleur de la contestation de cette taxe étatique au sein de la population. 55% des Islandais affirment ainsi être opposés à ce prélèvement obligatoire et automatique alors que la Constitution continue d’imposer la religion luthérienne comme «Eglise d’Etat, qui doit être soutenue et protégée par l’Etat».

En Islande, des responsables politiques ont dénoncé l’attrait du Zuism et demandé sa radiation de la liste des religions autorisées. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales