La Russie suspend ses livraisons de gaz en Ukraine jusqu’à réception du paiement de Kiev

Source: Reuters

Gazprom a interrompu ce matin ses livraisons de gaz à la société ukrainienne Naftogaz. Selon Alexeï Miller, président du consortium gazier russe, le refus par Kiev d'acheter du combustible bleu crée des risques pour le transit en Europe.

«A 10h ce matin, Naftogaz a reçu tous les volumes prépayés de gaz russe. Aucune nouvelle commande, ni pré-paiement n’a depuis été reçu en Russie. Ainsi, les livraisons de gaz sont suspendues jusqu’à ce que la société ukrainienne effectue de nouveaux paiements», a annoncé Alexeï Miller, cité par l’agence TASS.

Par ailleurs, l’Ukraine a déjà commencé à puiser du gaz dans ses réservoirs souterrains qui ne sont que partiellement remplis, a noté le responsable, en soulignant que ce processus avait commencé avant l’arrivée des grands froids.

«Le refus [par Kiev] d'acheter du combustible bleu crée des risques sérieux pour un transit fiable du gaz russe en Europe via le territoire de l’Ukraine, ainsi que pour l’alimentation en gaz des consommateurs ukrainiens pendant cet hiver», a souligné Alexeï Miller.

Les livraisons de gaz en Ukraine, qui avaient été interrompues au cours du troisième trimestre de l’année 2015 à l’initiative de Kiev, ont repris en octobre après la réception, par la partie russe, d’un prépaiement pour un montant de 234 millions de dollars sur les 500 millions qui avaient été négociés par la Russie, l’Ukraine et la Commission européenne, dans le cadre du «paquet d’hiver» en septembre 2015.

En savoir plus : L’Ukraine reprend les achats du gaz russe, alors que l’UE injecte 500 millions de dollars à Kiev

Précédemment, le ministre russe de l’Energie avait déjà prévenu que le montant versé par Kiev ne suffirait pas à payer le combustible au-delà de la fin du mois de novembre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales