Athlète et transgenre : le double challenge

Suivez RT France surTelegram

Erica Meacham a fait un double pari : changer de sexe et intégrer une équipe féminine de football américain. Dispose-t-elle réellement d'un avantage physique?

Erica Meacham est une athlète transgenre qui joue au sein des Oregon Hawks. Avant sa transition, quand Erica avait 16 ans, sa famille l'avait surpris en train de se déguiser en femme et avait réagi de manière virulente. Son échappatoire avait alors été le football américain. Puis vint la transition.  

Certains disent qu'Erica et les autres athlètes transgenres ont un avantage biologique. Ce qu'Erica nie avec force. Elle explique qu'elle doit s'entraîner encore plus dur car les œstrogènes ont eu un impact sur son corps et ses performances. Son coach, lui, explique qu'elle apporte un côté «physique» au jeu. L'essentiel, pour Erica, est de participer. 

Découvrir plus de documentaires
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»