District 3 : la décharge monstrueuse

District 3 : la décharge monstrueuse
Suivez RT France surTelegram

La capitale du Guatemala abrite une décharge géante appelée «la Mine». Une source de revenu pour les uns et la dernière demeure pour les autres, elle attire toujours les gens : certains la comparent à une bête sauvage rusée et imprévisible...

Le quartier le plus dangereux de la capitale du Guatemala est la Zone 3, aussi appelée Basurero, ce qui signifie «la décharge». Il abrite une immense fosse à ordures : les habitants le nomment «la Mine». Chaque jour, des tonnes de déchets y sont déversées, la décharge a même son propre cimetière dont les tombes semblent sur le point de s’effondrer à tout moment. Les vautours volent en cercle au-dessus des montagnes d’ordures, tandis que les éboueurs officieux y fourragent en espérant trouver quelque chose d’un peu de valeur. Ils arrivent parfois à trouver un véritable trésor : des pièces en argent ou des bijoux en or. Pour beaucoup de résidents de Basurero, la mine est la seule source de revenu.

Les eaux usées coulent depuis la ville à travers la décharge et causent des inondations deux fois par an, ce qui déclenche des glissements du terrain et les imprudents y sont souvent enterrés vivants…

Malgré tout cela, des milliers de «mineurs» sont obligés de risquer leur vie chaque jour pour subvenir aux besoins de leurs familles.

Guatemala City est célèbre pour son taux de criminalité élevé, le gang local le plus puissant est appelé Mara Salvatrucha. C’est une organisation criminelle internationale qui a des représentants partout, y compris dans la décharge géante : en plus de tous les autres malheurs, les collecteurs de déchets peuvent susciter la colère des membres de gangs.

Découvrir plus de documentaires

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix