Chroniques du siège de Léningrad

L’enfer enduré par les habitants de Leningrad pendant les 872 jours du siège est resté gravé dans leur mémoire. Le journal intime dans lequel une jeune femme a raconté ces événements tragiques joue le rôle de narrateur dans ce documentaire.

125 grammes de pain par personne et par jour, des bombardements impitoyables, le froid extrême, la maladie. Près d’un million et demi de morts. Difficile, de nos jours, d'imaginer ce qu'ont vécu ceux qui se sont retrouvés pris au piège lors du siège de Leningrad. Ce dernier a duré 872 jours. L’enfer enduré est resté gravé pour toujours dans la mémoire des survivants, et même dans la mémoire collective de la ville. Pertes, défaites, résistance, désespoir, amour et victoires : tout a été consigné dans le journal intime d’une jeune femme qui a survécu au siège.

Découvrir plus de documentaires

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.