L’état d'urgence en Californie: une fuite de pétrole menace les côtes

Le gouverneur de Californie a déclaré l’état d'urgence après la rupture d'un pipeline qui a engendré une fuite de pétrole qui s’est répandue dans l’océan Pacifique le 19 mai sur 14,5 kilomètres carrés.

Les officiels ont prévenu que la fuite pouvait se monter à 397 468 litres et qu’un cinquième de cette quantité, soit près de 80 000 litres de pétrole avaient probablement atteint l’océan, encrassant les côtes, menaçant la faune et flore très riches de la région.

Les travailleurs des groupes qui défendent l’environnement s’activaient dans la zone affectée, tandis que des équipes de nettoyage et des résidents locaux ratissaient cette matière visqueuse noire et puante, pour en faire des tas sur le rivage. 

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»