Des féministes espagnoles se rebellent contre des magasins de vêtements

Un certain nombre de magasins, dont Mango, Zara et Massimo Dutti ont vu leurs fenêtres brisées et leurs façades couvertes de graffitis lors d’une protestation féministe dénonçant la dictature de la mode et le capitalisme, le 19 mai à Barcelone.

En adoptant le slogan « la lutte pour tous », la marche a été organisée pour mettre en évidence la condition de la femme en Espagne. 73% d’entre elles travailleraient à temps partiel.La protestation a aussi été lancée pour souligner la pression que les femmes ressentent face à la mode et aux standards de beauté, dénonçant la «norme sociale» en ce qui concerne la taille des vêtements.

Beaucoup de magasins ont fermé à cause de cette démonstration, la police a dû intervenir pour empêcher des dégâts des boutiques.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»