La Grande Interview : Marc Lièvremont et Jean Chazal

Dans la Grande Interview, Gregory Petitjean reçoit Jean Chazal, neurochirurgien et Marc Lièvremont, ancien sélectionneur et joueur de l’équipe de France de rugby. Ils reviennent ensemble sur les risques croissants de blessures graves dans le rugby.

Trois jeunes joueurs, Adrien Descrulhes, Louis Fajfrowski et Nicolas Chauvin, sont décédés cette année 2018, de leurs blessures. «Ce n’est pas un simple accident, c’est un accident grave lié à un choc direct reçu sur le terrain», commente Jean Chazal.

 

Pour Jean Chazal et Marc Lièvremont, «il faut revenir aux fondamentaux». Le neurologue explique qu’en effet, le cerveau n’est pas fait pour supporter un tel niveau de violence : «Vous imaginez une boite de fromage blanc : si on secoue la boite, il finit par se désintégrer ; c’est pareil pour le cerveau». Selon Marc Lièvremont, «l’approche ludique et pédagogique de ce sport s’est métamorphosée en un professionnalisme pesant». 

 

Afin d’endiguer cette violence de plus en plus présente dans le rugby, Marc Lièvremont estime qu’il faut créer «des catégories de poids, compartimenter les espoirs et les pro et modifier le plaquage». Jean Chazal, lui, abonde dans ce sens et insiste sur le fait que «cette réflexion doit intéresser tout le monde : le ministère de la santé, le ministère des sports, les parents, les entraineurs». Tous deux s’accordent pour dire que «le rugby doit revenir à ce qu’il était avant : un sport d’évitement, d’intelligence et de dextérité». 

Découvrir plus de programmes

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter