François Hollande condamne la rencontre de parlementaires français avec Bachar al-Assad

François Hollande condamne la rencontre de parlementaires français avec Bachar al-Assad Source: RIA NOVOSTI
Source : RIA Novosti

Lors d’une conférence de presse à Manille le président français François Hollande a condamné la visite de quatre parlementaires français en Syrie pour rencontrer le président syrien Bachar al-Assad.

«Cette initiative, je la condamne. Je la condamne parce qu'il s'agit d'une rencontre entre des parlementaires français qui n'ont été mandatés que par eux-mêmes, avec un dictateur qui est à l'origine d'une des plus graves guerres civiles de ces dernières années, qui a fait 200 000 morts», a déclaré le chef de l’Etat français.

En savoir plus: quatre parlementaires français ont rencontré Bachar al-Assad en Syrie

Quatre parlementaires français ont rencontré hier le président syrien Bachar al-Assad lors d’une visite privée en , en dépit de la rupture des relations entre Paris et Damas.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»