Gazprom : potentielles turbulences sur les livraisons de gaz russe en Europe (VIDEO)

L’Ukraine a encore deux jours pour payer à la Russie ses importations de gaz pour le mois de mars. Faute de quoi, la Russie suspendra ses livraisons de gaz à l’Ukraine ce qui pourrait avoir des répercussions sur les livraisons de gaz russe en Europe.

Selon le producteur russe Gazprom,  n’a pas effectué dans les délais son prépaiement pour la livraison de 219 millions de mètres cubes de gaz pour le mois de mars. La société russe pourrait donc suspendre totalement ses livraisons de gaz à l’Ukraine dans deux jours.

La Russie a dit que le gaz à destination de  sera expédié comme d’habitude. Mais Gazprom a prévenu à plusieurs reprises que l’Ukraine pourrait prélever pour son propre usage le gaz destiné aux pays de l’Union européenne qui transite par son territoire. Cela s’est déjà produit en janvier 2006 et en janvier 2009.

Source: EIA
Source: EIA

Lundi, la compagnie gazière nationale ukrainienne Naftogaz a accusé Gazprom de ne pas livrer le gaz que Kiev avait pourtant payé à l’avance, conformément à un accord conclu l’an dernier. Naftogaz estime que Gazprom n’a pas respecté ses engagements en ne livrant que 47 millions de mètres cubes de gaz sur 114 millions.

Des propos partiellement confirmés par Gazprom. «Il faut deux jours pour que le paiement de Naftogaz parvienne sur notre compte. C’est pourquoi cette livraison de 114 millions de mètres cubes de gaz pourrait être la dernière et entraîner l’interruption des livraisons russes d’ici deux jours, ce qui pourrait créer des risques sérieux pour le transit en Europe », a déclaré Alexeï Miller, le directeur exécutif de Gazprom. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales