L’ONU approuve les sanctions contre les chefs de la rébellion houthie au Yémen

Yémen Source: Reuters
Yémen

Mardi, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté le projet de résolution qui prévoit un embargo sur les livraisons d’armes à destination des rebelles chiites Houthis, alors que la Russie insiste sur l'embargo contre tous les acteurs du conflit.

14 pays membres du Conseil de sécurité ont voté en faveur de cette résolution. Seule la  s’est abstenue.

La résolution préparée par la Jordanie, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne interdit aux dirigeants rebelles de voyager à l’étranger, ainsi qu’un gel de leurs avoirs bancaires et enfin, un embargo sur les livraisons d’armes à «tous ceux qui agissent au nom de ses personnes ou sur leurs ordres au Yémen».

De son côté, le représentant permanent de la Russie auprès du Conseil de sécurité Vitali Tchourkine a justifié son abstention en soulignant que les «propositions constructives de la délégation russe n’étaient pas prises en compte». Il a en outre rappelé que la Russie avait insisté sur l’interdiction des livraisons d’armes à toutes les parties au conflit yéménite et pas uniquement aux rebelles anti-gouvernementaux.

«La résolution sur le  ne doit pas être utilisée pour aggraver le conflit», a déclaré le diplomate russe.

La Russie avait auparavant proposé son propre projet de résolution sur le Yémen qui prévoit l’organisation d’un trêve dans les raids aériens pour garantir l’évacuation des populations civiles et la livraison d’aide humanitaire à ceux qui restent dans la zone de conflit.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales