Le président iranien Rohani contre tout accord sur le nucléaire avant la levée totale des sanctions

Le président iranien Hassan Rohani Source: RIA NOVOSTI
Le président iranien Hassan Rohani

Téhéran ne signera aucun accord nucléaire à moins que les sanctions économiques contre le pays soient levées, a annoncé le président iranien Hassan Rohani. Washington, pour l’instant, n’admet qu’une levée graduelle des sanctions.

«Nous ne signerons aucun accord à moins que toutes les sanctions ne soient levés le même jour… Nous voulons un accord équilibré pour toutes les parties engagées dans les pourparlers nucléaires», a dit Rohani lors d’une intervention télévisée.

La déclaration du président iranien met à mal les efforts de promotion de l’accord du président américain  auprès de ses opposants internes et internationaux.

En savoir plus : Obama utilisera son droit de véto si le Congrès refuse l’accord sur le nucléaire iranien (VIDEO)

Les partisans de l’accord qui a été négocié la semaine dernière pendant des pourparlers de longue durée en Suisse et doit être finalisé en juin disent que la levée des sanctions pour  sera graduelle et sera mise en œuvre en réponse aux progressions de l’Iran vers la réduction de son programme nucléaire. Des sanctions pourraient être réimposées en cas de violation de l’accord. Obama a qualifié le plan de meilleur accord possible pour l’instant.

En savoir plus : Négociations avec l'Iran : des solutions ont été trouvées sur les paramètres clés (VIDEO)

La levée des sanctions en échange de la réduction des activités d'enrichissement de l'uranium et le renforcement du contrôle international sur l’industrie nucléaire iranienne sont les points clés de l’accord. Les modalités exactes de la levée des sanctions et de la réduction du programme iranien ont fait l’objet de longues et difficile tractations à Lausanne.

Plus tôt, le ministre iranien des affaires étrangères Javad Zarif avait questionné sur son Twitter les déclarations des dirigeants occidentaux sur la levée graduelle des sanctions.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales