La Russie se prépare à lever l’embargo sur les produits alimentaires grecs

Le ministre russe du Développement économique Alexeï Oulioukaïev Source: RIA NOVOSTI
Le ministre russe du Développement économique Alexeï Oulioukaïev

La Russie a préparé un nombre de propositions qui pourront mettre fin à l’embargo sur les produits alimentaires en provenance de Grèce, a annoncé le ministre russe du Développement économique Alexeï Oulioukaïev.

«Nous discuterons de ce sujet plus en détail pendant la rencontre du Premier ministre russe avec son homologue grec demain», a dit le responsable lors de l’entretien avec Alexis Tsipras mercredi.

«Nous avons préparé un nombre de propositions concernant l’embargo qui doivent être discutées», a ajouté le ministre.

La  réfléchit également sur l’abrogation des sanctions contre Chypre et la Hongrie, selon Alekseï Pouchkov, chef du Comité des Affaires étrangères de la Douma d’état.

La Grèce a été parmi ceux qui ont le plus souffert des sanctions, vu que 40 % des exportations grecques sont dirigées vers la Russie. En 2013, des fruits et conserves pour plus de 178 millions d’euros ont été exportés vers ce pays, selon l’Association d’exportation des fruits grecs Incofruit-Hellas.

Le 3 mars, la  a adressé une lettre à l’agence fédérale russe Rosselkhoznadzor en demandant la levée des restrictions temporaires sur l’importations des produits tels que cerises, kiwis, pèches et fruits de mer.

Les restrictions russes s’appliquent sur les pays de l’UE, ainsi que les , le Canada, l’Australie et la Norvège et expirent en août 2015.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales