Des terroristes du Front al-Nosra ont enlevé plus de 300 civils dans la ville d’Idlib en Syrie

Des terroristes du Front al-Nosra ont enlevé plus de 300 civils dans la ville d’Idlib en Syrie© XXSTRINGERXX xxxxx Source: Reuters
Idlib

La chaîne de télévision basée au Liban Al Mayadeen signale que 300 Kurdes, dont beaucoup d’enfants, ont été pris en otages par un groupe de terroristes d’al-Nosra dans la ville d’Idlib au nord-est de la Syrie.

Selon l’agence de presse SANA, l’armée syrienne avait précédemment tiré sur les positions des terroristes d’al Nosra à Idlib, faisant près de 200 morts parmi les .

Le 28 mars, le groupe terroriste Al Nosra s’était emparé d’Idlib, dont la population s’élève à 100 000 personnes. Idlib est devenue la deuxième ville après Raqqa à être entièrement sous le contrôle des terroristes.

L’armée syrienne a quitté Idlib cinq jours après d’intenses combats contre 3 500 terroristes, qui ont fait de la ville leur capitale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»