L’explosion d’une voiture piégée aurait tué au moins dix personnes dans l’est du Liban

© Capture d'écran de Google Maps

Au moins dix personnes auraient été tuées, lorsqu’une voiture a explosé dans la ville d’Ersal au Liban à la frontière syrienne, selon la chaîne de télévision Al Arabiya. L’attentat aurait visé un bureau appartenant à des théologiens syriens.

Au moins dix blessés et environ 20 blessés. Tel un bilan de l’explosion de la voiture à Ersal. Selon des médias locaux, c’était une attaque contre une réunion d’une société religieuse indépendante des théologiens syriens. Le cheikh Othman Mansour qui présidait la réunion est décédé. 

L’explosion s’est produite dans le quartier de Sabil de la ville d’Ersal, une enclave sunnite qui abrite de nombreux réfugiés syriens et où des attentats ont déjà eu lieu.

Ainsi, l’année dernier Ersal était le théâtre de combat entre Daesh, le Front al-Nosra et les forces libanaises. A l’époque, des extrémistes ont attaqué des points de contrôle et un commissariat de police ayant capturé environ 30 militaires.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales