Moscou et Minsk mènent des «exercices tactiques conjoints» en Biélorussie (VIDEO)

Moscou et Minsk mènent des «exercices tactiques conjoints» en Biélorussie (VIDEO)© RT France
Dans le ciel biélorusse le 12 novembre 2021.
Suivez RT France surTelegram

Les armées de l'air russe et biélorusse ont participé à un «exercice tactique conjoint» dans le cadre d'une vérification de l'état de préparation au combat des forces aéroportées, dans la région de Grodno en Biélorussie.

Selon le ministère russe de la Défense, le 12 novembre, dans le cadre d'une «vérification surprise de l'état de préparation au combat des forces aéroportées», une unité de parachutistes russes a effectué «un largage d’assaut sur un site de posé inconnu» dans la région biélorusse de Grodno, et a participé à un exercice tactique conjoint avec des unités des forces armées biélorusses.

L'assaut aéroporté a été effectué à l'aide d’avions Il-76 de l'aviation de transport militaire des forces aérospatiales russes. Ces appareils ont décollé d'une base située sur le territoire russe.

Après leur parachutage et après avoir accompli leurs missions d'entraînement au combat avec des unités des forces armées de Biélorussie, les parachutistes russes sont revenus au point de déploiement permanent sur le territoire de la Fédération de Russie.

Dans un communiqué, le ministère biélorusse de la Défense a de son côté fait savoir qu'une unité tactique de parachutistes des deux pays s’exerçait sur un terrain dans la région de Grodno.

«Après leurs sauts, les parachutistes russes et biélorusses mènent une série d'exercices de combat comprenant notamment la prise d'une position et sa tenue, la recherche et l'élimination de cibles», précise le texte.

La veille, deux bombardiers lourds supersoniques russes Tupolev Tu-160 ont survolé la Biélorussie. Le ministère russe de la Défense a publié une vidéo des bombardiers effectuant leur patrouille, notant qu'ils étaient accompagnés d'un Sukhoï Su-30SM de l'armée de l'air biélorusse. La mission a duré quatre heures et 36 minutes, et les aéronefs russes ont parcouru plus de 3 000 km. L'armée russe a déclaré que ces activités n'étaient «pas dirigées contre des pays tiers».

Cet exercice survient dans un contexte de tensions internationales entre la Biélorussie d'une part, la Pologne et l'Union européenne d'autre part. Quelques milliers de migrants voulant se rendre en Union européenne, originaires principalement du Proche-Orient, sont massés à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne. L'Union européenne accuse Minsk d'orchestrer cet afflux migratoire, en délivrant notamment des visas, pour se venger de sanctions occidentales imposées en 2020. La Biélorussie s'en défend et dénonce des «accusations sans fondement».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix