20 migrants afghans et dix blessés dans un accident de la route en Iran

Des migrants entassés à l'arrière d'un pick-up© Khaled Abdullah Ali Al Mahdi Source: Reuters
Des migrants entassés à l'arrière d'un pick-up

Alors que la République islamique fait face à une vague massive d’immigration afghane, l’accident d’un minibus transportant des réfugiés a tué 20 personnes et en a blessé dix autres.

Selon la police un camion transportant des fruits avait percuté frontalement un minibus de migrants afghans, tous en situation irrégulière. Les dix blessés ont été hospitalisés.

L’accident survient alors que la République d’Iran a fait état de l’arrivée de nombreux Afghans sur son territoire, fuyant l’insécurité dans leur pays. Ali Ossat Hashemi, gouverneur de la province du Sistan-Balouchistan, à la frontière avec l’Afghanistan, a annoncé : «toutes les provinces du pays doivent se préparer à l'arrivée d'une vague de migrants afghans (...) qui viennent avec toute leur famille et sont en situation d'urgence». Il a également appelé les pays occidentaux et l’ONU à «aider l'Iran à faire face à cette nouvelle menace», ajoutant qu'il fallait renforcer les «camps pour loger les migrants».

Selon des chiffres de l’AFP, le pays compte deux millions de réfugiés et de travailleurs venus d’Afghanistan, dont la moitié serait en situation irrégulière. L’Iran est un lieu de passage pour ceux d’entre eux qui tentent de rejoindre l’Europe en passant par la Turquie.

L’Afghanistan est quant à lui en proie à l’insécurité, entre la percée des Talibans et les frappes américaines. Le 3 octobre, un hôpital de l’organisation Médecin sans Frontières avait été bombardé par l’aviation US à Kunduz, tuant 22 personnes. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales