90 000 tonnes de pneus abandonnés attendent un déchiqueteur près de Madrid !

© Capture d'écran réalisée sur le site du Guardian

C'est sans doute la plus grande décharge d'Europe. Elle se trouve au sud de Madrid, à 400 mètres à peine d'un lotissement. Un scandale écologique et sécuritaire que les autorités ont bien du mal à gérer. Un appel d'offre vient d'être lancé.

5 millions de pneus abandonnés, soit 90 000 tonnes de caoutchouc: un océan de gomme qui recouvre aujourd'hui une surface de 117 000 mètres carrés ! Cette décharge sauvage, qui s'est constituée au fil des ans depuis 2002, se situe au Sud de Madrid, à quelques encablures de la ville de Toledo et à quelques centaines de mètres seulement des premières maisons.

Les autorités locales ont déclaré cette semaine qu'elle lançait un appel d'offres en janvier pour trouver une entreprise capable de déchiqueter cette montagne de caoutchouc.

© Capture d'écran réalisée sur le site du Guardian

Les écologistes locaux disent que si un incendie se déclarait, l'aéroport de Madrid devrait être fermé à cause des fumées, 11 000 maison évacuées, et que les flammes ne pourraient être éteintes avec de l'eau mais devraient être étouffées avec de la terre. Un danger majeur pour la population locale en plus d'un risque environnemental certain.

La société qui avait été initialement chargée de gérer le recyclage ne comptait que quatre employés et s'est avérée incapable de faire face à des travaux de cette envergure. D'ailleurs, cette entreprise a eu en parallèle quelques problèmes avec la justice-puisqu'elle a été obligée de payer des amendes pour ses infractions répétées à l'environnement- a également vu son patron être emprisonné pendant trois mois !

© Capture d'écran réalisée sur le site du Guardian

Cette gigantesque décharge a en effet la particularité de s'étendre sur les frontières régionales de Madrid et de Castilla-La Mancha, compliquant encore un peu plus sa gestion administrative.

Lire aussi: La France a-t-elle envoyé un «bateau-poubelle» chargé de déchets nucléaires en Australie ? 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales