Tabasco, parapluie, bâtons à selfies... en Israël, on s’arme comme on peut contre les attaques

Pour faire face aux attaques au couteau à Jérusalem, les Israéliens s'arment comme ils peuvent Source: Reuters
Pour faire face aux attaques au couteau à Jérusalem, les Israéliens s'arment comme ils peuvent

En raison de la multiplication des attaques à Jérusalem, les habitants de la ville sainte tentent de s'armer comme ils peuvent car en raison des interdictions de port d'armes ils sont contraints de se tourner vers des armes peu banales.

Durant le mois d’octobre, pas moins d’une vingtaine d’attaques au couteau ont été perpétrées contre des juifs en Cisjordanie et à Jérusalem.

Pour y faire face, les Israéliens tentent de s’armer comme ils peuvent car le pays connaît une pénurie d’armes d’auto-défense, note le quotidien Times of Israel. Les bombes au poivre seraient par exemple devenues une denrée rare à Jérusalem. «Nous en vendons dès que nous en recevons», confie un vendeur au quotidien.

Sur Facebook, on voit ainsi apparaître de nombreuses techniques d’auto-défense «maison». Une femme explique, par exemple, qu'un déodorant Axe peut servir à se défendre et des photos d’une femme, utilisant un nettoyant pour four en guise de bombe au poivre, circulent ainsi sur les réseaux sociaux.

Une femme avec un rouleau à pâtisserie dans un bus de Jérusalem.
Une femme avec un rouleau à pâtisserie dans un bus de Jérusalem.

Plusieurs incidents, ces derniers jours, ont aussi incité les Israéliens à sortir avec des armes de fortune. Un homme qui avait mené une attaque au couteau a ainsi pu être stoppé grâce à… un bâton à selfies, note le quotidien. D’autres habitants de Jérusalem ont été repérés avec des rouleaux à pâtisserie, ou même, avec des poêles à frire. Le site satirique EretzNehederet, sorte de «Petit journal» isréalien, a parfaitement illustré cette tendance sur les réseaux sociaux avec une caricature. 

A Ra’anana, un homme est devenu un héros après avoir réussi à désarmer un terroriste grâce à son parapluie. Cela a permis à d’autres personnes d’interpeller l’individu. Enfin, dans le Times of Israel, un expert en auto-défense conseille, en cas de pénurie de bombes au poivre, de se préparer sa propre mixture à base de Tabasco et d’épices et de l'introduire dans un pulvérisateur. L’expert incite aussi les gens à éviter les couteaux, prohibés à Jérusalem.

Cette frénésie pour les armes, même celles qui sortent de l'oridinaire, illustre bien l’extrême tension qui s’est emparée de Jérusalem depuis quelques jours. Le maire de la ville avait d’ailleurs, lui aussi, conseillé à ses adminstrés de sortir systématiquement armés. Lui-même montrant l’exemple en sortant pistolet à la main dans un quartier arabe de la ville

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales