Le nouveau centre spatial russe ne rejoindra pas les étoiles avant le printemps 2016

Source: RIA NOVOSTI

Le président russe Vladimir Poutine a reproché aux responsables de la construction du nouveau centre spatial russe Vostotchny dans l’Extrême-Orient russe un retard de quatre mois dans les travaux.

Vladimir Poutine a remonté les bretelles des dirigeants de l’agence spatiale russe Roscosmos et d’une société publique en charge de la surveillance de la construction du nouveau centre spatial Vostotchny qui devait ouvrir le 30 octobre. Les responsables n’ont en effet pas été en mesure de contrôler le travail des sous-traitants.

Base de lancement Source: RIA NOVOSTI
Base de lancement

«Vous devez faire davantage attention à la qualification du personnel que vous employez ici parce que nous voyons un nombre considérable de défauts de construction», a notamment fait remarquer le président russe.

Par rapport au calendrier initial, la construction du centre Vostotchny, dans l’Extrême-Orient russe, a pris quatre mois de retard, notamment en raison d'une grève des ouvriers qui n'étaient pas payés au printemps dernier. A ce propos, le vice-Premier ministre, Dmitri Rogozine a déclaré au président que des charges avaient été retenues pour 20 affaires de détournements de fonds et de fraude.

Base de lancement Source: RIA NOVOSTI
Base de lancement

Vladimir Poutine a pour sa part déclaré qu’il attendait de l’agence spatiale qu’elle puisse procéder au premier lancement d’ici le mois d’avril prochain, et plus particulièrement le 12 avril, journée du vol spatial en Russie.

Le nouveau cosmodrome Vostotchny, qui doit remplacer celui de Baïkonour au Kazakhstan, se trouve en Extrême-Orient pas loin de la frontière chinoise. Il permettra à la Russie d’effectuer des lancements spatiaux depuis son propre territoire, mettant fin à la location du cosmodrome de Baïkonour, hérité de la période soviétique. 

En savoir plus : Spationaute français à Baïkonour : «la terre va trembler …mais c’est normal»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales