En Russie, un ours affamé abattu après être entré dans une école maternelle (VIDEOS)

Les attaques d'ours se multiplient dans l'ouest de la Russie Source: Reuters
Les attaques d'ours se multiplient dans l'ouest de la Russie

La police d'une ville de l'Est de la Russie a été obligée de tuer un ours après que ce dernier est entré dans une école. En raison des inondations de cet été dans l'est du pays, les attaques d'ours se multiplient.

Si en France, les bergers se plaignent parfois de la présence d’ours dans les pâturages, dans certaines régions de Russie, c’est dans les écoles que les ours cherchent de la nourriture. Probablement affamé, un animal a ainsi dû être abattu par la police après avoir pénétré dans une école maternelle de Khabarovsk, dans l’Extrême-Orient russe.

L’ours, à la recherche de nourriture, avait déjà été repéré sur des images de vidéosurveillance dans un centre commercial. Visiblement affolé, il est finalement parvenu à quitter ce supermarché pour rejoindre l’école maternelle de cette ville de 600 000 habitants. Face aux risques encourus par les enfants , la police a dû prendre la décision de l’abattre, ce qui a provoqué la colère des défenseurs des animaux, qui estimaient que l’ours aurait pu être endormi.

«Sans attendre l'arrivée des services vétérinaires, l'ours a été abattu pour éviter toute attaque contre les habitants», ont toutefois justifié les autorités locales. Il faut dire que cette région a déjà été victime de cinq attaques, dont une mortelle, au cours des dernières semaines, ont encore précisé les autorités.

Les ours bruns, affamés, sont en effet de plus en plus nombreux à s’aventurer dans les villes, faute de trouver assez de nourriture après les inondations qui ont frappé l'Extrême-Orient russe cet été.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales