Des scientifiques affirment avoir découvert un gène qui prédirait l’homosexualité

Le drapeau arc-en-ciel© Cris Toala Olivares Source: Reuters
Le drapeau arc-en-ciel

Un groupe de chercheurs de l’Université de Californie à Los Angeles prétend pouvoir prédire l’homosexualité avec 70% de certitude, grâce à un facteur génétique.

L’étude, présentée ce jeudi à la Société américaine de génétique humaine, aurait isolé un gène associé au fait d’être gay. Si les scientifiques ne nient pas l’importance de l’environnement de la personne après sa naissance, il s’agit «du premier exemple d’un modèle prédictif de l’orientation sexuelle basé sur des marqueurs moléculaires», explique Tuck Ngun, chercheur dans cette étude.

Les scientifiques de l’Université de Californie ont étudié 37 paires de jumeaux où l’un était homosexuel et l’autre pas, et 10 paires où les deux étaient homosexuels. Ils disent avoir identifié des marqueurs spécifiques dans certaines zones du génome humain, qui prédétermineraient largement une préférence pour le fait d’être gay. Ils avancent le chiffre de 70% d’exactitude quant à la prédiction.

Mais les conclusions présentées sont loin de faire consensus au sein de la communauté scientifique. Christopher Gregg, professeur de génétique à l’Université d’Utah se demande si «la prédiction sera utile en dehors du petit nombre de jumeaux étudiés», comme le rapporte l’agence de presse allemande Reuters.  Quant à Peng Jin, professeur de génétique humaine à l’Université Emory à Atlanta, il affirme «que l’échantillon est clairement trop petit». Enfin, Darren Griffin, professeur de génétique à l’Université de Kent en Angleterre, remarque dans le quotidien britannique TheTelegraph : «s’il y a en général de solides preuves d’une base biologique de l’homosexualité, mon impression personnelle a toujours été celle de contributeurs multiples, en ce compris les expériences de la vie».

Aller plus loin : Le Vatican en colère après le coming-out d'un prêtre polonais

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales