La Russie dément les rumeurs diffusées par CNN sur la chute de ses missiles en Iran

Les navires en mer Caspienne Source: RIA NOVOSTI
Les navires en mer Caspienne

Plus tôt dans la journée, la chaîne américaine CNN, citant un fonctionnaire au gouvernement des Etats-Unis, a annoncé que quatre missiles tirés par la Russie depuis des bâtiments militaires en mer Caspienne étaient tombés le 7 octobre en Iran.

«Peu importe si cela est désagréable et inattendu pour nos collègues du Pentagone et de Langley, mais durant la frappe d’hier sur les infrastructures de Daesh en Syrie, tous les missiles tirés depuis nos croiseurs ont atteint leur cible», a fait savoir jeudi le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov en démentant la déclaration de CNN.

Le représentant russe a également assuré que contrairement à CNN, le militaire russe ne fait pas référence à des sources anonymes. «Nous montrons les parcours de nos missiles et l’état de leurs cibles pratiquement en temps réel», a-t-il expliqué.

Le Département d’Etat américain n’a pas pu à son tour valider l’information fournie par la chaîne CNN. «Je ne peux pas le confirmer à l’heure actuelle», a réponduJohn Kirby, porte-parole du département lors du briefing. Cet incident est loin d’être la première fois que médias et politiciens occidentaux essaient de mettre la faute sur le compte de la Russie concernant ses frappes en Syrie.

Dès le lancement de l’opération militaire de Moscou le 30 septembre en Syrie visant les positions de Daesh, des messages contradictoires ont inondé les médias. De nombreuses voix se sont élevées pour affirmer que la Russie ne visait pas Daesh mais plutôt les rebelles syriens.

Cependant, toute accusation a été rejetée par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. «Les rumeurs indiquant que les objectifs de ces frappes n'étaient pas l'EI ne sont en rien fondées» a-t-il déclaré appelant également les journalistes à «ne pas écouter le Pentagone dans ce cas-là, mais de s’adresser directement au ministère russe de la Défense pour toute information».

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales