Allemagne : un photomontage de la chancelière fait polémique

Le présentateur Rainald Becker de la chaîne publique ARD© Capture d'écran réalisée sur le site du Guardian
Le présentateur Rainald Becker de la chaîne publique ARD

Une photo d’Angela Merkel portant un hijab noir, devant le Bundestag entouré de minarets, qu’a diffusée la chaîne publique ARD fait couler beaucoup d'encre outre-Rhin. ARD réfute pour sa part toutes les accusations de racisme dont elle est accablée.

La photographie n'est restée que quelques secondes à l'antenne. C'était dimanche soir, lors de l'émission «Bericht aus Berlin» de Rainald Becker consacrée à la crise migratoire dans le pays et à la menace que cette dernière représente pour les valeurs allemandes.

Ce photomontage de la chancelière, totalement voilée avec en arrière-fond le Parlement entouré de minarets, a immédiatement créé une vive polémique outre-Rhin. De nombreux téléspectateurs ont accusé la chaîne de télévision publique ARD de se livrer à une propagande anti-islam.

Mais les dirigeants de la chaîne se défendent d'avoir eu de telles intentions et se défendent en arguant que l'image a été «mal comprise à plusieurs niveaux».

Sur sa page Facebook, la chaîne se justifie ainsi : «Le graphique avait une connexion directe avec la présentation par Rainald Becker d'un rapport sur les valeurs de notre société. Il parlait des réalisations de notre société occidentale : la liberté d'expression, la liberté de la presse et l'égalité. Ces libertés ont été prises en compte dans ce graphique». Si ARD reconnaît que le but était bien de «cliver» les téléspectateurs, la télévision publique rejette en revanche toutes les accusations de racisme.

Le débat en Allemagne sur l'arrivée massive des migrants ces dernières semaines se fait de plus en plus prégnant, notamment depuis que le quotidien Bild a publié un rapport confidentiel faisant état de l'arrivée de 1,5 million de migrants dans le pays en 2015. Les Allemands, au départ très favorables à la politique d'asile généreuse, initiée par leur chancelière au cours de l'été, se montrent désormais beaucoup plus critiques et sévères.

En savoir plus : Migrants : les Allemands inquiets souhaitent le retour des frontières, Pegida monte en puissance

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales