Journée de tensions en Cisjordanie et à Jérusalem après la mort de deux colons israéliens

Des soldats israéliens ont été déployés massivement en Cisjordanie.© Twiter Armée israélienne
Des soldats israéliens ont été déployés massivement en Cisjordanie.

Israël a lancé une véritable chasse à l'homme en Cisjordanie ou des heurts seraient déjà à déplorer. Cela fait plusieurs semaines que des tensions opposent Palestiniens et Israéliens à Naplouse et sur l'esplanade des Mosquées.

La tension est à son comble en Cisjordanie. Des centaines de soldats israéliens sont actuellement sur le terrain pour filtrer les voitures et fouiller les véhicules qui souhaitent entrer ou quitter Naplouse. «Les recherches sont intensives», pour retrouver les auteurs de la fusillade de jeudi soir, a expliqué un porte-parole de l'armée. 

Car Israël est à cran. «Nous allons les traquer jusqu'à ce que nous mettions la main sur eux et sur ceux qui les ont envoyés», a ainsi promis le ministre de la Défense Moshé Yaalon après la mort de deux colons, tués sous les yeux de leurs enfants.

Les circonstances de cette attaque restent floues pour le moment. Selon le quotidien Maariv la voiture des deux colons aurait été criblée de balle à un carrefour. Cet attentat aurait été revendiqué par le Fatah, mais le communiqué n'a pu être authentifié. Le Hamas a de son côté félicité cette «réponse aux crimes sionistes».

Il n'empêche que ces meurtres, et la présence massive de soldats israéliens, ne font que renforcer la tension et les craintes d'une explosion de violence en Cisjordanie. Face à ce déploiement massif de soldats israéliens, des affrontements auraient déjà éclaté entre les militaires et des Palestiniens, rapportent plusieurs personnes sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, de violents affrontements avec des colons israéliens ont aussi été signalé, mais semblent avoir désormais cessé. La Cisjordanie, où 400 000 colons ont été déployés depuis la guerre des Six jours, est en proie à de vives tensions.

Ces dernières s'étaient, ces jours derniers, avant tout cristallisées autour du site ultra-sensible de l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam et site le plus sacré pour les juifs. L'esplanade et la Vieille ville qu'elle surplombe ont été le théâtre de heurts répétés ces dernières semaines. Vendredi encore, des Palestiniens interdits d'accès pour la prière hebdomadaire à cause des restrictions d'âge imposées par les autorités israéliennes ont eu des affrontements sporadiques avec des policiers.

En savoir plus : Le drapeau palestinien hissé à l'ONU, entre espoir et incertitudes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales