Les forces aériennes russes ont détruit un centre de commandement de Daesh à Alep (VIDEO)

Les frappes russes en Syrie
Les frappes russes en Syrie

Jeudi, les avions de combat Su-34 stationnés en Syrie ont attaqué un camp terroriste près du siège de Daesh à Racca, en portant une frappe de précision depuis une altitude de plus de 5 000 mètres, a rapporté le ministère russe de la Défense.

Ce camp fait partie des 12 cibles qu'ont frappées les avions russes en 18 raids jeudi, a annoncé le général-lieutenant Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère lors d’une conférence de presse avec les journalistes. Des Su-34 modifiés ont été utilisés pendant deux raids.

Les positions de Daesh ciblées par les avions russes en Syrie

«Les systèmes de ciblage de ces avions permettent de toucher des cibles au sol avec une très grande précision, ce qui a été démontré hier pendant les missions de combat contre l’infrastructure de Daesh», a-t-il déclaré en ajoutant que la Russie «peut utiliser ce type d' avions pour lancer des raids aériens partout en Syrie».

Pendant la nuit, les avions russes ont lancé 10 raids aériens et ont touché sept cibles en Syrie, a indiqué Konachenkov. Les avions ont bombardé un camp de base dans la région d’Alep, un centre logistique dans la province d’Idlib et un centre de commandement dans un complexe fortifié dans la région d’Hama.

Le général a réitéré ses appels à considérer avec précaution les rapports, venant de certaines sources en Syrie, selon lesquels les raids aériens russes auraient été conduits sur des zones et des cibles qui n’appartiennent pas aux groupes terroristes. «Ces falsification sensationnalistes sont une vraie absurdité, n’ont pas de base factuelle et ne mérite aucune discussion», a-t-il déclaré soulignant : «cette désinformation a été préparée avant même le début de l’opération».

C’est le troisième jour des raids russes contre les cibles terroristes en Syrie alors que les premiers raids ont été lancés mercredi, à la demande du gouvernement de Bachar el-Assad. Leur but est de fournir un soutien aérien aux troupes syriennes qui luttent contre Daesh.

Bilan du deuxième jour de l’opération russe en Syrie

Le 1 octobre, le ministère russe de la Défense a annoncé que lors de la deuxième journée de la campagne aérienne, les avions Su-24M et Su-25 avaient touché cinq cibles de Daesh au cours de 8 raids lancés depuis la base de Khmeimim dans la province de Lattaquié.

Reposant sur les renseignements recueillis de différentes sources, «…y compris la reconnaissance spatiale et les drones», le ministère a confirmé la «destruction absolue» des cibles terroristes par les avions Su-24M dans la province d’Idleb. Une des cibles était un poste de commandement de Daesh, alors qu’une autre attaque a visé un camp de formation des terroristes.

Une des vidéos diffusées par le ministère de la Défense apporte la preuve des frappes contre le camp de formation par l’aviation russe. D’après le communiqué, les avions de combat ont réussi des frappes chirurgicales contre un entrepôt de munitions qui a provoqué de nouvelles explosions et la destruction du camp, ainsi que du «matériel militaire» qui se trouvait sur le site.

Le ministère a également rapporté que les pilotes russes ont «empêché» les combattants de l’EI de rétablir leurs postes de commandement dans la province d’Hama qui avait été frappée par les avions russes mercredi.

Afin d’empêcher de nouvelles activités de Daesh sur des objectifs près du village d’al-Latamna, les avions russes ont effectué des raids supplémentaires qui ont conduit à la destruction de la cible. Le ministère a aussi publié une vidéo de l’opération montrant le pilonnage par l’avion Su-24M.

Jeudi matin, l’armée russe a publié la vidéo des raids menés dans la nuit du 30 septembre au 1 octobre qui ont détruit quatre installations importantes de l’Etat islamique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales