Poutine s’entretiendra avec Obama lors de l’Assemblée générale de l’ONU à New York

Vladimir Poutine et Barack Obama lors des négociations en 2013 Source: Reuters
Vladimir Poutine et Barack Obama lors des négociations en 2013

Le président russe Vladimir Poutine tiendra des négociations avec son homologue américain Barack Obama pendant l’Assemblée générale de l’ONU, a annoncé le secrétaire de presse du Kremlin Dmitri Peskov.

«Une rencontre avec Obama a été organisée», a fait savoir Peskov en ajoutant que le dirigeant russe négociera aussi avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe. A la question des sujets qui seront abordés entre Poutine et Obama, le secrétaire de presse a répondu par une pirouette «Devinez, je vous donne trois chances».

Le sujet exact des entretiens a été annoncé par un haut représentant de l’administration Obama à RIA Novosti – ce sont deux crises, celle de Syrie et celle d’Ukraine, ainsi que la lutte globale contre Daesh.

En savoir plus : Tout le monde ne se réjouit pas du rétablissement des contacts militaires entre la Russie et les USA

La rencontre sera organisée à la demande de la partie russe, a déclaré un haut responsable de la Maison-Blanche à Reuters. Le président américain y a répondu favorablement car il estime que passer à côté d’une chance de surmonter des désaccords entre Moscou et Washington serait irresponsable.

Les contacts entre les deux présidents se faisaient rares depuis le début de la crise ukrainienne. La dernière fois qu’ils ont eu une rencontre en tête-à-tête, c’était lors du sommet de l’APEC en Chine et depuis, ils n’ont parlé que par téléphone à quelques reprises.

Leurs entretiens auront lieu lors de l’Assemblée générale de l’ONU, qui verra les interventions d’un grand nombre de dirigeants mondiaux y compris Vladimir Poutine et Barack Obama.

En savoir plus : La 70ème Assemblée générale de l'ONU s'ouvre à New-York sur fond de guerres et de crise migratoire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales