Le parlement japonais autorise ses troupes à combattre à l’étranger

Le parlement japonais autorise ses troupes à combattre à l’étranger© Issei Kato Source: Reuters

La haute chambre du parlement japonais a approuvé la modification législative qui octroie plus de pouvoirs à l’armée nipponne et qui l’autorise à combattre à l’étranger, ce qui lui était interdit depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

A Tokyo, lors de la session du parlement japonais, les députés ont approuvé des lois controversées qui mettent fin au pacifisme japonais qui prévalait depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, il y a 70 ans.

Dorénavant, le Japon dispose d’un droit constitutionnel de déployer des troupes à l’étranger et de porter assistance lors d’opérations militaires impliquant une force multinationale ou étrangère pour le cas où le Japon serait contraint de faire face à «une menace pour sa survie». Voilà qui pourrait signifier une participation de l’armée japonaise dans les opérations menées par l’armée américaine.

En savoir plus : Echauffourées dans le Parlement japonais suite à l’approbation de lois militaires controversées

Il est «nécessaire de protéger la vie des gens, un mode de vie pacifique et cela a pour but de prévenir les guerres», a confié Shinzo Abe à des journalistes. Le premier ministre nippon a également ajouté que les Japonais devaient désormais s’adapter aux défis actuels et prendre en considération les menaces grandissantes qui émanaient de la Chine.

La majorité des Japonais était contre l’adoption de ces lois militaristes. Selon un sondage publié par le journal japonais Asahi Shimbun, 54% des personnes interrogées sont opposées à cette modification constitutionnelle, tandis que 29% seulement, se sont prononcés pour.

Le 16 juillet dernier, la chambre basse du parlement nippon avait déjà approuvé ces lois mais une série de manifestations parfois violentes avait suivi cette décision.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»