La police libanaise a arrêté 38 partisans du mouvement «Vous puez» à la suite des affrontements

Manifestation au Liban Source: Reuters
Manifestation au Liban

38 manifestants, 10 blessés, tel est le bilan des manifestations qui ont de nouveau dégénéré entre la police et les activistes à Beyrouth. La foule souhaitait interpeller les députés participant au nouveau tour du dialogue national au Parlement.

Les troubles se sont déclarés mercredi lorsque les activistes du mouvement «Vous puez» ont essayé de franchir les barbelés qui protègent l’enceinte du Parlement de la capitale libanaise où se tient le deuxième tour du dialogue national cherchant à résoudre les différents problèmes auquel fait face le peuple libanais.

Ces sessions ont été convoquées par Nabih Berri, le porte-parole du parlement libanais, et ont pour but de mettre fin au vide politique à la tête de l’Etat libanais qui dure depuis 15 mois.

Il y a deux semaines que des milliers de partisans du Courant patriotique libre (CPL) ont défilé dans les rues de la capitale libanaise afin de demander d’installer un nouveau système électoral basé sur une représentation proportionnelle ainsi que l’élection d’un nouveau président. La campagne «Vous puez» a été lancée après que le ministère de l’Environnement a fermé Naameh, le principal site d'enfouissement des déchets le 17 juillet, sans fournir d’autre alternative au traitement des déchets, provoquant l’accumulation des ordures dans les rues de Beyrouth et ses banlieues.

Le pourrissement de la situation a provoqué une grave crise politique et sociale, incitant le peuple à critiquer fortement le gouvernement libanais, résultat en des affrontements violents entre les forces de sécurité et les manifestants. Les manifestations ont déjà fait un mort parmi les activistes et plusieurs blessés des deux côtés.

En savoir plus : Des manifestants jettent des œufs sur un convoi d’hommes politiques à Beyrouth

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales