Pour Netanyahu, l'étiquetage des produits juifs venant des colonies lui rappelle l'époque nazie

© Stefan Wermuth Source: Reuters

La motion du Parlement européen appelant à un étiquetage des produits fabriqués dans les colonies israéliennes de Cisjordanie a provoqué le courroux du Premier ministre israélien qui compare cette mesure à celles utilisées naguère par les nazis

«Nous avons la mémoire de l'histoire et nous nous souvenons ce qu'il s'est passé quand en Europe on a étiqueté les produits des Juifs» a affirmé Benyamin Netanyahu dans un communiqué publié par son bureau. «C'est injuste (...) ça ne fait pas avancer la paix» a-t-il enfin ajouté.

Aller plus loin:«Arrêtez ce criminel de guerre» : en visite à Londres, Netanyahou fait face à un accueil glacial

De son côté, la vice-ministre des Affaires étrangères israélienne Tzipi Hotovly a affirmé  que «l'étiquetage des produits est un boycottage. L'Etat d'Israël n'acceptera pas de discrimination entre les produits fabriqués sur l'ensemble de son territoire».

Le Parlement européen a adopté cette semaine une résolution non contraignante sur le processus de paix au Proche-Orient. Dans ce texte, il est noté que le Parlement encourage la Commission européenne à prendre l'initiative en vue d'achever l'élaboration des directives de l'UE sur l'étiquetage des produits des colonies israéliennes de Cisjordanie, de Jérusalem-Est et du plateau du Golan occupées depuis 1967.

Une vision toujours contestée par Israël. En effet, à la fin du mois d'août, le président Reuven Rivlin a réaffirmé le droit d'Israël à étendre ces colonies sur la Cisjordanie, estimant que son pays y était «souverain» et que cette question «ne faisait aucun débat». Dans le même temps, Israël a fait part de son intention de détruire jusqu’à 17 000 constructions palestiniennes de Cisjordanie «illégales». Des méthodes dénoncées par un rapport de l'Onu qui pointe que l'administration israélienne -qui gère certaines parties de la Cisjordanie «a rendu impossible pour les palestiniens d’obtenir un permis de construire dans la plupart de la zone C». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales