«Le terrorisme n’a pas de religion » : les musulmans rendent hommage aux victimes de Charlie Hebdo

Des membres de la communauté musulmane de Madrid le 11 janvier 2015. (REUTERS/Juan Medina) Source: Reuters
Des membres de la communauté musulmane de Madrid le 11 janvier 2015. (REUTERS/Juan Medina)

Des milliers de musulmans dans toute la France et à l’étranger sont descendus dans les rues pour défiler contre le terrorisme, affirmant que la religion n’a rien à voir avec les attentats perpétrées en France.

« Les musulmans sont contre l'extrémisme religieux », disait une pancarte portée par des membres de la communauté musulmane de Marseille, rassemblée ce jour-là pour exprimer sa compassion et sa solidarité avec les 17 innocents qui ont péri lors des attaques.

Des utilisateurs des réseaux sociaux ont publié des photos d’enfants musulmans tenant des pancartes contre l’extrémisme. « Je suis musulman, mais je ne suis pas un terroriste. Vive la France ! Vive la République ! », disait une pancarte qu’un petit garçon portait dans les rues de Nancy.

La marche républicaine de dimanche a été vivement suivie par les musulmans qui ont distribué des roses blanches à la foule.

Des musulmans distribuent des roses devant une mosquée a Le Mans le 10 janvier 2015. (AFP Photo) Source: AFP
Des musulmans distribuent des roses devant une mosquée a Le Mans le 10 janvier 2015. (AFP Photo)

«Je suis français, musulman et contre le terrorisme», disait une pancarte que portaient les membres de la communauté musulmane française pendant la marche républicaine à Paris.

Une petite musulmane d’Espagne a été aperçue à la gare d’Atocha à Madrid tenant un dessin dans lequel la bannière de l’Islam s’élève soutenue par des colombes nommées « paix », « tolérance », « amour » et « respect » .

Une fille tien un dessin pendant la manifestation a Madrid le 11 janvier 2015. (REUTERS) Source: Reuters
Une fille tien un dessin pendant la manifestation a Madrid le 11 janvier 2015. (REUTERS)

Les musulmans de Madrid ont fermement condamné la fusillade à Paris.

« Tout le monde s’est réuni contre le terrorisme. Islam=Paix », affirmaient des pancartes.

Une manifestation a Madrid le 11 janvier 2015. (REUTERS) Source: Reuters
Une manifestation a Madrid le 11 janvier 2015. (REUTERS)

Une manifestation a Madrid le 11 janvier 2015. (AFP Photo) Source: AFP
Une manifestation a Madrid le 11 janvier 2015. (AFP Photo)

Des centaines de musulmans ont rejoint la manifestation pour exprimer leur compassion envers les victimes du massacre de Charlie Hebdo et des trois jours de terreur en région parisienne.

Parallèlementau hashtag #JeSuisCharlie, les musulmans ont tweeté #NotInMyName, comme ils l’avaient déjà fait pour condamner les atrocités commises par l’Etat Islamique. Le hashtag est revenu après les attentats en France.

Un imam bordelais du nom de Tareq Oubrou a déclaré que les musulmans sont furieux que l’Islam soit « confisqué par des fous, des incultes, des déséquilibrés ».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales