Un raid aérien saoudien tue 36 civils dans une usine d'embouteillage dans le nord du Yémen

Les conséquences d'un raid aérien au Yémen Source: Reuters
Les conséquences d'un raid aérien au Yémen

Environ 36 personnes ont été tuées à la suite d’un raid aérien effectué par les forces de la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite, selon l’information des habitants locaux donnée à Reuters. La frappe a pris pour cible une usine d’embouteillage

«La recherche des corps a été interrompue pour le moment. Les dépouilles de 36 employés, brûlées pour la plupart, ont été découvertes après le raid aérien qui a touché l’usine ce matin», a dit Issa Ahmed, un résident de la ville de Hajjah joint par téléphone par l’agence.

Les raids aériens contre les rebelles houthis sont portés presque quotidiennement depuis le 25 mars quand, à la demande de l’ex-président yéménite Abd Rabo Mansour Hadi, l’Arabie saoudite a commencé à bombarder les territoires pris par les rebelles avec le soutien des forces aériennes du Bahreïn, du Qatar, du Koweït et des Emirats arabes unis en faisant beaucoup de pertes civiles. L’Egypte, la Jordanie, le Maroc et le Soudan se sont joint à la coalition dans un second temps.

La situation a commencé à se dégrader en août 2014 quand des rebelles houtis ont commencé à se soulever dans plusieurs parties du pays. En janvier, ceux-ci se sont emparés de la capitale yéménite Sanaa et le président Abd Rabo Mansour Hadi a fui le pays pour l’Arabie saoudite.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales