Etats-Unis : deux journalistes abattus en direct en Virginie

Capture d'écran
Capture d'écran

Une personne a ouvert le feu sur une équipe de télévision WDBJ7 lors d’une interview en direct d’un centre commercial. La journaliste et son caméraman sont morts. Une troisième personne a été blessée.

L’attaque, qui a eu lieu à 6h45 locales, a été filmée puisque l'équipe réalisait une interview en direct depuis le centre commercial. Sur la vidéo, on entend d’abord les coups de feu, puis le caméra tombe au sol, et continue à filmer les jambes de tireur en train d’abattre la journaliste. Poursuivi par la police, le tueur a tenté de se suicider.Vester Lee Flanagan est mort à l'hôpital des suites de ses blessures. C'était le fils de l’ancien joueur de football américain, Vester Flanagan.

RT France, qui avait mis en ligne la vidéo de l’attaque, a décidé de la retirer pour démontrer sa solidarité avec la chaîne WDBJ7 qui a fait savoir qu’elle ne voulait pas que ces derniers moments tragiques de ses deux journalistes restent dans les mémoires.

Capture d'écran de mashable.com
Capture d'écran de mashable.com

C’est le directeur général de la chaîne WDBJ7 Jeffrey Marks qui a annoncé la triste nouvelle en personne en direct. Il a confirmé le décès de la journaliste Alison Parker, 24 ans, et du caméraman Adam Ward, 27 ans qui réalisaient une émission en direct dans le centre commercial Bridgewater Plaza à Moneta, en Virginie, lorsqu’ils sont tombés sous les balles d’un attaquant.

Vicki Gardner, la femme qui était en train d’être interviewé par les journalistes, a été elle aussi blessée lors de l’assaut et transportée à l’hôpital, a ajouté le responsable. Il s’agit d’une employée de la chambre de commerce du lac de Smith Mountain.

Les autorités américaines ont réussi à établir l’identité et le nombre de plaque d’immatriculation du tireur, a fait savoir l’agence Reuters en citant les médias locaux. Il s'agit d'un ancien employé de la chaîne Vester Lee Flanighan, a déclaré le gouverneur de l'Etat de Virginie, Terry McAuliffe.

Le responsable a ajouté qu’il avait été «profondément ému» par cet assassinat.

Une vidéo, qui aurait été filmée par l'assassin, est apparue sur Twitter dans la journée. Les deux journalistes procèdent à l'interview sans prêter attention à l'auteur de la vidéo, sous-endendu le tireur. Cependant, ce dernier sort son pistolet et tire plusieurs coups de feu sur la journaliste, alors qu'elle tente de s'enfuir.

Selon le compte Twitter de l’auteur présumé des tirs, Vester Lee Flanighan, il serait passé à l’acte après avoir accusé sa collègue d'avoir fait des commentaires racistes. Le suspect avait également attaqué la chaîne WDBJ7 en justice pour rascisme.

Après avoir été pourchassé par les forces de l’ordre pendant plusieurs heures, Vester Lee Flanighan a tenté de se suicider avec son arme dans le comté de Faquier, a fait savoir la chaine WHSV en citant des sources policières. Après avoir été transporté dans un état critique à l'hôpital du comté de Franklin, il a succombé à ses blessures à 13h30 locales, a fait savoir le chef de la police locale Bill Overton cité par WDBJ7.

En commentant ses développements, le directeur de la chaîne Jeffrey A. Marks, gravement affligé par l’incident, a déclaré à l’antenne WDBJ7 : «Cela m’est égal qu’il meure ou qu’il survive».

Toutes les écoles du comté de Bedford ont été fermées pour la durée de l’opération policière, a fait savoir la chaîne ABC 13. La circulation sur l’autoroute 122, à proximité du lieu de l’attaque, a également été interrompue.

WDBJ7 est une chaîne de télévision locale affiliée au réseau national CBS, diffusant dans les villes de Roanoke et Lynchburg.

La carte de la diffusion du hashtag #Virginia dans le monde entier

«Je suis en état de choc»

L’incident a littéralement dévasté les collègues des journalistes assassinés. Tous deux étaient de surcroît fiancés à d’autres journalistes de la même chaîne. Le fiancé d’Alison Parker a partagé ses émotions sur Twitter, la qualifiant de «femme la plus rayonnante» qu’il ait jamais rencontrée.

«Ils étaient tous les deux des gens très spéciaux. Ils illuminaient la pièce où ils entraient», s’est rappelée la présentatrice Kim McBroom après l’attaque. «Aujourd’hui était un jour comme les autres, ils travaillaient tous les jours d’une manière excellente», a-t-elle ajouté.

Ne pouvant retenir ses larmes dans le studio de WDBJ, une autre présentatrice Jean Jadhon, a témoigné qu’Alison était «comme une rock star. Elle était une pro, et en plus, si amusante et aimable».

Adam Ward était pour sa part fiancé à Melissa Ott, productrice de WDBJ7. Le jour du drame était son dernier jour de travail, le couple s’apprêtant en effet à déménager en Caroline du Nord, a annoncé la chaîne ITV.

L’attaque a suscité une vague de réactions très vives sur les réseaux sociaux, la plupart des gens étant abasourdis par le fait que cette fusillade s’est produite dans un centre commercial américain tôt le matin et non pas sur le périmètre d’un conflit sanglant à l’autre bout du monde.

«Les journalistes ne diffusaient pas depuis une zone de guerre, ils étaient en banlieue d’une ville de Virginie !», a fait remarquer un twittos.

La question du port d’armes plus que jamais d’actualité

Cet incident survient au moment où la société américaine débat de la régulation du port et de la vente d’armes, relativement faible aux Etats-Unis car il dépend du deuxième amendement de la Constitution.

A chacune des fusillades qui secouent régulièrement le pays, cette question revient sur le devant de la scène.

Le dernier incident de cette nature s’est produit en juin dernier, lorsqu’un jeune homme blanc a tué neuf personnes dans une église de Charleston, en Caroline du Sud.

8 855 homicides par armes à feu ont été répertoriés en 2012 aux Etats-Unis.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales